Mars16.jpg

Avril16.jpg

Mai16.jpg

Mars, avril, mai... A toute allure. Et pourtant, j'aime particulièrement les devises "l'important, c'est pas la vitesse à laquelle on va, c'est l'allure qu'on a", "rien ne sert de courir, il faut partir à point" ou "tout vient à point à qui sait attendre".

J'ai parfois couru, mais j'ai aussi pris le temps - parfois obligée par la force des choses (!). J'ai tricoté, beaucoup (comme vous avez pu le voir dans mes précédents messages). J'ai cousu, et brodé, un tout petit peu (une couverture pour mon nouveau cahier d'idées). J'ai préparé des salades, mixé des smoothies les jours de soleil et bu des litres de thé et des tisanes les jours de mal de gorge. On a peint, verni et décoré un peu avec Petit Mari Chéri, rangé, trié et participé à une brocante avec petite soeur. J'ai décidé de ne -presque- rien acheter cet été, à part un ou deux basiques - pour l'instant, juste une marinière chez Mahalo, pièce intemporelle, et une paire de sandales pour les beaux jours.

Il y a eu les oeufs de Pâques, les tartes et gâteaux partagés d'avril, le muguet porte-bonheur du 1er mai, et tout un tas d'autres choses encore.

Mars, avril, vous avez filé. Mai, tu es déjà presque terminé...